Elles ont posé leur prose …

22 femmes, en 68 mots, et 2 années d’écriture

22 femmes, membres de l’Association pour l’Autobiographie (APA), qui avaient de 14 à 54 ans en 1968, ont participé, entre 2000 et 2002, dans le cadre de l’APA, à un groupe d’écriture initié par Monique Bauer, sur le thème de « leur Mai 68 ». Cette écriture collective a donné naissance à un abécédaire paru en 2002 dans un Cahier spécial de l’APA, puis, en 2004, à un livre, préfacé par Michelle Perrot, aux Editions « Le Bord de l’Eau » sous le titre de  « FILLES DE MAI – 68 mon MAI à moi – mémoires de femmes ». En 2018, dans le cadre du cinquantenaire de MAI 68, le livre a fait l’objet d’une 2è édition augmentée, notamment, d’une postface de Ludivine Bantigny, elle-même auteure de «1968, de grands soirs en petits matins » (Seuil).

Un film de Xavier Barthélémy, « 8 femmes en Mai 68 », complète le panorama de cette réminiscence.

A l’occasion de la deuxième édition du festival « Pose ta prose », organisé par l’association La Colo le 7 septembre 2019 sur le site de la Cailletière (Dolus d’Oléron), une présentation du film et de l’ouvrage, animée par deux des « filles de mai » (Monique Bauer et Line Roux-Calviera), est organisée au cinéma l’Eldorado (St Pierre d’Oléron) le 7 septembre à 21 heures.

Or nous venons d’apprendre que l’éditeur a décidé de la mise au pilon du stock d’ouvrages restants, fin 2019. Pour que cette présentation à l’île d’Oléron ne soit pas le « chant du cygne » des Filles de Mai, mobilisons-nous à leurs cotés, grâce à leur initiative de « souscription à l’envers ».

Filles de mai